Sommaire

Le terme hypertension oculaire est peu utilisé en médecine. On parle en fait d'hypertonie intra-oculaire, qui désigne une augmentation de la pression du liquide dans l'œil. Elle peut être sans gravité ou causer un glaucome.

La pression intra-oculaire élevée n'a pas de lien avec l'hypertension « classique ».

Définition de l'hypertension oculaire

L'œil contient un liquide (l'humeur aqueuse) qui crée une certaine pression dite intra-oculaire. Lorsqu'elle est normale, elle est d'environ 15 mmHg.

Si le liquide circule mal, est produit en excès ou n'est pas évacué correctement, la pression intra-oculaire peut augmenter. Cela peut endommager le nerf optique et créer des troubles de la vision.

Hypertonie intra-oculaire et glaucome

Le glaucome est une maladie qui touche surtout les personnes de plus de 45 ans et qui est caractérisée, entre autres, par une hypertonie (hypertension) intra-oculaire, c'est-à-dire une pression supérieure à 21 mmHg. Seul un dépistage régulier chez l'ophtalmologiste peut permettre de repérer cette hypertonie rapidement.

Le glaucome est une maladie indolore, mais grave : c'est une des premières causes de cécité dans le monde, et la première en France. Elle se traduit par une altération du champ de vision.

On estime qu'environ 1 million de Français âgés sont atteints de glaucome. Environ 400 000 personnes ayant un glaucome n'auraient pas encore été dépistées.

Il existe plusieurs types de glaucome :

  • Les glaucomes dits « à angle ouvert » (90 % des cas). Ce type de glaucome atteint les deux yeux et touche surtout les adultes de plus de 40 ans.
  • Les glaucomes à « angle fermé », aussi appelé glaucome aigu. Plus rare, il entraîne d'importantes douleurs.
  • Les glaucomes congénitaux, présents dès la naissance, mais rares.

Traitement de l'hypertension oculaire

S'il est diagnostiqué tôt et bien traité, le glaucome peut être contrôlé et la vision peut se stabiliser, d'où la nécessité de procéder à un dépistage régulier (tous les deux ou trois ans) à partir de 45 ans.

L'objectif du traitement est de diminuer la pression intra-oculaire afin de ralentir l’évolution des troubles. Les solutions disponibles sont :

  • les collyres ;
  • le laser ;
  • la chirurgie.

L'ophtalmologiste saura vous indiquer le traitement le plus approprié.

Aussi dans la rubrique :

Troubles visuels

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider