Sommaire

La névrite optique est une affection nerveuse qui atteint les nerfs optiques responsables de la vision et de la mobilité oculaire.

Les nerfs sont entourés d'une gaine appelée « myéline », qui permet la transmission du message nerveux. La névrite optique correspond à une ou plusieurs lésions de cette gaine autour des nerfs optiques. Elle peut être un signe de plusieurs pathologies neurologiques, mais aussi inflammatoires, virales ou encore parasitaires, qui nécessitent une exploration médicale en urgence.

Toutes les infos dans notre article.

Symptômes de la névrite optique

Les symptômes les plus fréquemment retrouvés sont des troubles de la vision, par exemple :

  • une baisse de l'acuité visuelle, une vision floue en totalité ou par zone ;
  • des zones déficitaires dans le champ visuel ;
  • des troubles de la vision des couleurs ou des contrastes.

Peuvent être associés à ces troubles une douleur à la mobilisation du globe oculaire.

Ces troubles peuvent être présents de façon isolée ou conjointe, et toucher un œil ou les deux. Dans tous les cas, un ou plusieurs de ces symptômes doivent pousser à consulter en urgence.

Le tableau le plus fréquent de névrite optique est la Névrite Optique Rétro Bulbaire, c'est-à-dire une atteinte nerveuse en arrière du globe oculaire.

Tout signe ou symptôme de ce type doivent faire orienter vers la consultation d'un service médical d'urgence. Certaines des pathologies entraînant une névrite optique doivent être prises en charge en urgence pour permettre d'éviter la récidive voire l'irréversibilité.

L'appel à un service médical d'urgence (SAMU 15) permet la description des symptômes et la prise en charge dans un centre disposant du plateau technique nécessaire (ophtalmologue, neurologue, scanner et IRM etc.).

Névrite optique : causes multiples

De nombreuses maladies peuvent être responsables de névrite optique. Le diagnostic sera posé par le médecin en fonction des différents examens réalisés (scanner ou IRM, examen ophtalmologique, fond d’œil, prise de sang etc.)

Parmi les différentes causes possibles, on pourra citer :

Traitement d'une névrite optique

Le traitement de la névrite optique dépendra de la cause. Il n'existe pas de traitement permettant directement la remyélinisation de la gaine, cependant le traitement étiologique (c'est-à-dire le traitement de la pathologie initiale) permet d'éviter les récidives et l'aggravation, et permet parfois une récupération et une cicatrisation par le traitement de l'inflammation en cas de prise en charge précoce.

Dans tous les cas, le traitement nécessite une évaluation médicale hospitalière et des examens radiologiques évaluant l'importance de l'atteinte et les causes possibles.

Après la mise en place du traitement, un suivi au long cours sera nécessaire afin de surveiller la pathologie sous-jacente et les éventuels autres symptômes ainsi que l'efficacité du traitement.

Aussi dans la rubrique :

Troubles visuels

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider