Sommaire

À l'instar de l'ectropion qui concerne une éversion externe du bord inférieur de l'œil, le ptosis est une maladie de l'œil qui correspond à un relâchement du bord supérieur de la paupière.

Quelles sont les causes et les traitements de cette pathologie bénigne ? Réponses maintenant.

Causes d'un ptosis

Le ptosis, du grec signifiant "tomber", est donc un abaissement de la paupière supérieure, abaissement dû à un défaut de contraction du muscle releveur de la paupière.

Cette maladie est aussi connue sous le nom de ptose palpébrale ou blépharoptose. Il existe deux principales causes à la survenue d'un ptosis :

  • Il peut être congénital et donc être inné.
  • Il peut être acquis, et ainsi découler des causes suivantes :

Les ptosis congénitaux (présents à la naissance) représentent 75 % de la totalité des ptosis.

Ptosis : quels symptômes ?

Le ptosis peut être :

  • uni ou bilatéral ;
  • asymétrique ;
  • intermittent et à bascule ;
  • augmenté par la fatigue, la lumière, le regard vers haut, le moment de la journée ;
  • associé à un trouble oculomoteur (mouvement des yeux) ;
  • la classique absence d'anisocorie est discutée.

Diagnostic et traitements d'un ptosis

Le diagnostic d'un ptosis fera rechercher des pathologies sous-jacentes chez les individus. Chez l’adulte on essaiera d'éliminer :

  • une étiologie neurologique centrale (atteinte neurologique) ;
  • certaines maladies musculaires (myasthénie, myopathie mitochondriale, myopathie oculopharyngée).

Chez le sujet âgé, on parlera surtout de ptosis "aponévrotique", qui sera essentiellement lié au vieillissement des tissus et à l'atteinte du muscle de Müller.

L'examen clinique est suffisant pour poser le diagnostic. Parfois certains examens seront nécessaires pour en déterminer l'origine précise et permettre un traitement adapté. Cependant le diagnostic est souvent posé à l'aide d'un seul examen clinique et ophtalmologique complet.

Le traitement d'un ptosis repose uniquement sur un traitement chirurgical, réalisé par un ophtalmologiste (en moyenne, le délai d'obtention d'un rendez-vous est de 80 jours). Ce traitement consiste en un raccourcissement du muscle releveur de la paupière.

Ptosis : complications possibles

Un ptosis, bien que bénin, peut entraîner parfois des conséquences néfastes sur la vision telles que :

  • l'astigmatisme ;
  • l'amblyopie (diminution de l'acuité visuelle) ou "syndrome de l'œil paresseux".

Après le traitement chirurgical, la convalescence est de mise et l'on pourra constater :

  • des paupières qui restent gonflées ;
  • des bleus pendant une dizaine de jours ;
  • une gêne pour fermer les yeux au cours des premières nuits.

Votre médecin pourra vous prescrire une pommade à appliquer sur l’œil et la paupière pendant quelques temps afin de résorber l'inflammation due à l'intervention.

En cas de doute, de forte douleur ou de complication majeure, consultez immédiatement votre ophtalmologiste ou à défaut, votre médecin généraliste.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Troubles visuels

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider