Sommaire

On les appelle « mouches volantes », « corps flottants du vitré » ou plus scientifiquement « myodésopsies », mais que sont ces impressions oculaires ?

Zoom sur les corps flottants, leur apparition et les solutions possibles.

Physionomie de l'oeil : définition des corps flottants

Les corps flottants apparaissent comme des points, des lignes ou des « fils d'araignée » gris ou noirs devant les yeux. Ils sont particulièrement perceptibles lorsqu'on regarde un fond clair et semblent se déplacer quand on regarde dans différentes directions.

Le vitré est la masse gélatineuse qui remplit l'intérieur de l’œil et lui donne sa forme et son volume :

  • Ce vitré est transparent, vasculaire et plus ou moins homogène.
  • Le vitré se modifie avec le temps. En effet, comme tout organe, le vitré vieillit. Ce vieillissement se manifeste par sa liquéfaction qui entraîne la condensation complète ou non de ses structures fibrillaires. Ce phénomène est responsable de l’apparition des corps flottants.
  • La liquéfaction du vitré le conduit à se « ratatiner » sur lui-même, surtout dans le fond de l’œil. Cela peut entraîner le détachement du vitré (total ou partiel) et de la rétine qu'on appelle : le décollement postérieur du vitré. Ce décollement est bénin et intervient majoritairement entre 50 et 75 ans (chez 50 % des personnes âgées de 50 ans, le vitré est séparé de la rétine).

Corps flottants : causes et symptômes

Apparition d'un corps flottant

Les corps flottants sont donc de petites masses gélatineuses qui se forment dans le vitré et qui sont perçues comme des ombres par la rétine. Ils peuvent parfois s'accompagner de points brillants intermittents.

Ces corps flottants apparaissent :

  • lorsque le vitré se détache de la rétine (85 % des cas) ;
  • ou lorsque le vitré perd de sa texture gélatineuse et devient plus liquide : les résidus gélatineux peuvent s'agglutiner et former de petites masses.

D'autres causes peuvent être également évoquées : la myopie ou certaines pathologies telles que le diabète.

Les corps flottants sont des particules translucides de diverses tailles et formes. Ils peuvent être plus ou moins nombreux, unilatéraux ou bilatéraux. Il faut prendre garde à consulter rapidement lors d'une survenue brutale ou l’apparition de nombreux corps flottants.

Cas particuliers : les myopes et les opérés de la cataracte

Les personnes myopes sont plus à risque de présenter des corps flottants car l’œil myope est plus fragile que l’œil normal :

  • elles sont davantage gênées en raison de l'agrandissement de l'image du corps flottant sur la rétine ;
  • les opérés de la cataracte, les personnes ayant subi un traumatisme oculaire ou une inflammation intra-oculaire sont plus susceptibles de présenter des corps flottants.

Degré de gravité des corps flottants

Les corps flottants, dans leur survenue physiologique, sont absolument sans gravité et même assez fréquents.

Complications possibles

Pourtant si leur apparition est brutale ou si de nombreux corps flottants apparaissent, il faut consulter d'urgence un ophtalmologue car cela peut être un signe de décollement ou d'une déchirure de la rétine.

Ces deux complications doivent être prises en charge rapidement et traitées. De même, on traitera souvent les zones fragilisées afin de prévenir l'apparition d'un décollement ou d'un déchirement de rétine.

Corps flottants : ses effets secondaires

S'il n'y a, dans la majorité des cas, pas lieu de s'inquiéter de la présence de corps flottants, il faut prendre en compte le ressenti psychologique des patients :

  • En effet, la plupart du temps, le cerveau met quelques semaines à quelques mois à « accommoder » et alors on ne se rend plus compte de leur présence.
  • Malheureusement, le cerveau peut mal faire ce travail, ce qui entraîne des répercussions importantes sur la vie quotidienne.

Quels traitements de l'oeil en cas de corps flottants ?

La plupart du temps, le premier des traitements est d'attendre puisque le cerveau va apprendre à ignorer ces corps flottants en quelques mois.

Mais il arrive que cette adaptation ne se fasse pas ou mal, la vie quotidienne des patients est alors menacée et on peut proposer des techniques chirurgicales pour atténuer ou faire disparaître les corps flottants.

Laser Yag pour traiter les corps flottants

Il permet de résorber, vaporiser et faire disparaître ou fractionner les corps flottants.

On ne l'emploiera pas si les corps flottants sont trop près de la rétine (risque d'hémorragie) ou du cristallin (risque de cataracte).

Traitement de l'oeil : la vitrectomie

C'est une opération chirurgicale lourde consistant à introduire 3 tubes dans l’œil pour découper puis aspirer les corps flottants.

Cette opération présente des risques importants de complications : cataracte, décollement de rétine, infections.

Compléments alimentaires

Certains ophtalmologues prescrivent un complément alimentaire à base de cartilage de raie, précurseur de collagène, qui participe à la structure du vitré. Aucune étude n'a jusqu'alors établi son intérêt.

Vivre avec des corps flottants

Les corps flottants peuvent empêcher de bien voir, surtout pour lire. Si un corps flottant apparaît dans votre champ visuel, bougez l’œil. Cela fera tourner le vitré et se déplacer le corps flottant hors du champ de vision.

Devant l'apparition d'un corps flottant, il est nécessaire de pratiquer un examen oculaire complet afin de statuer sur les causes de survenue et d'éventuellement prendre les mesures nécessaires pour soigner d'autres pathologies que des « mouches volantes classiques » qui sont finalement le reflet du vieillissement normal de l’œil.

Quelques semaines ou mois plus tard, le cerveau devrait avoir appris à les ignorer.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Troubles visuels

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider